Dix compétences clefs pour devenir un athlète complet.

Crossfit

C’est en relisant l‘article fondateur de Greg Glassman sur le Crossfit, que je suis revenu sur les dix ccompétences clefs qu’un athlète complet doit développer. Cette division en compétence est très intéressante, car elle permet de mettre en lumière les points à travailler et qui ralentissent notre progression. Si votre objectif   est d’obtenir des capacités physiques obtimales (et non spécialisées), l’ensemble des dix compétences doivent être travaillées.

La capacité respiratoire

C’est la capacité qu’à notre corps de collecter et transformer l’oxygène, et de le transporter dans le corps.

L’endurance énergétique

C’est la capacité qu’à notre corps à transformer, stocker et utiliser notre énergie.

La force

C’est la capacité d’un muscle ou d’un groupe musculaire à exercer une force, indépendament de la vitesse d’exécution.

La souplesse

C’est la capacité à maximiser le périmètre de mobilité d’une articulation donnée.

La vitesse

C’est la capacité à minimiser le temps de cycle d’une répétition de mouvement.

La puissance

La puissance, c’est la capacité d’un muscle d’exercer une force dans un temps minimal.

La coordination

C’est la capacité à combiner plusieurs mouvements distinct pour réaliser un mouvement complexe.

L’agilité

C’est la capacité d’enchaîner un mouvement avec un autre.

L’équilibre

C’est la capacité à placer le centre de gravité du corps en fonction de ses points d’appui.

La précision

C’est la capacité à contrôler un mouvement, soit dans une direction, soit dans une certaine intensité.

Ce qui est très intéressant, dans cette idée de décomposer en briques élémentaires un concept abstrait (être un athlète), c’est qu’il permet de voir plus facilement là où l’on pêche le plus et pourquoi certains mouvements, plus que d’autres, sont difficiles à réaliser. Ca permet de mettre en avant les points de lacune principaux à améliorer. Il est clair que je pêche actuellement sur la souplesse et l’équilibre, ensuite sur la puissance. La souplesse devient bloquante sur les mouvements d’haltérophilie et c’est donc un point que je dois traiter prioritairement.

L’autre chose intéressante, c’est lorsque l’on voit les capacités nécessaires à un mouvement donné, on peut voir qu’un travail spécifique d’une des compétences nous permet d’améliorer ce mouvement. Tout exercice qui améliorera l’endurance resporatoire et énergétique, la vitesse et la souplesse permettra d’améliorer notre course à pied, même s’il s’agit de mouvements totalement différents du demi-fond.

_______________________________________________________________________________________________________________________

D’autres articles similaires:

Publicités