Eloge des limites

Speed Limit What???

Par Leo Babauta

Nous vivons dans un monde d’abondance, souvent même jusqu’à l’excès: nous pouvons acheter n’importe quoi, n’importe quand, nous pouvons consommer sans limite sur Internet, nous pouvons manger n’importe quoi à toute heure, nous allons jusqu’à travailler au delà de nos limites physiques.

Cependant, malgré une telle abondance ou à cause d’une telle abondance, nous nous retrouvons surmené, en mauvaise santé et en perte d’équilibre.

Ce que je propose, c’est de fixer des limites à cette abondance potentielle.

Au lieu de passer un temps illimité au téléphone ou en ligne, pourquoi ne pas vous limiter à deux heures par jour? Vous aurez alors de la place dans votre vie pour d’autre choses: de l’exercice, de la lecture, cuisiner des plats sains, prendre soin de l’être aimé.

Au lieu de travailler de l’aube jusqu’à l’heure où vous tombez d’épuisement, que se passerait-il si vous vous limitiez à 6 heures par jour. Ou même quatre heures. Bien entendu, selon le type de travail que vous avez, cela ne pourra pas être adapté, mais mais dans une situation où vous n’êtes pas maître de votre planning, vous gagneriez à vous fixer des limites de temps. Vous serez plus concentrez et vous tâches importantes seront réalisées en priorité. Vous aurez un repos plus réparateur, et dès le lendemain, une meilleur concentration et énergie au travail.

Au lieu de manger toute la journée, pourquoi ne pas manger uniquement à des heures prédéfinies, comme cela a toujours été la tradition en France. Si vous ne mangez qu’à midi et le soir, au lieu de grignoter toute la journée, vous mangerez sûrement moins et mieux. Et si vous limitiez vos choix d’alimentation seulement aux vrais aliments, aux aliments entiers et pas à ces produits industriels pré-préparés et transformés, qui sont complétés par du sucre, de la farine et des produits chimiques? Là encore, vous mangerez moins, et vous mangerez mieux. Votre corps saura vous remercier.

Au lieu d’aller faire les courses tous les deux jours, que se passerait-il si vous achetier (hormis les produits frais) tout le premier de chaque mois. Vous dépenseriez sûrement moins touyt en gagnant du temps. Dépensez moins, c’est baisser votre dette, augmenter votre épargne et vos investissements.

Que se passerait-il si vous ne deviez faire que trois tâches par jour (hormis répondre aux emails)? Vous ne prendriez que les tâches qui sont importantes.

Que se passerait-il si vous n’étiez autorisé à rester assis que deux heures par jours? Vous marcheriez plus, vous feriez une partie de votre travail debout, une partie de vos problèmes de dos s’évanouirons et vous perdrez un peu de poids.

Ces limites, bien sûr, sont totalement arbitraire. Il va falloir un peu expérimenter pour définir les limites dont vous avez besoin. Mais force est de constater que les exemples de limites que j’ai présenté dans ce billet sont utiles, car elle nous force de choisir. de mieux nous concentrer et de passer de l’excès à la saine modération.

Adapté de l’article original: http://zenhabits.net/limits/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s