[Finance Perso] Les cinq paliers de l’indépendance financière

273/365: 09/30/2013. Money, Money, Money!

Ma lecture de Noël a été Money de Tony Robbins. J’étais un peu dubitatif à la réception du livre. La finance personelle est un sujet qui a été mainte fois parcouru. Pourtant, il faut avouer que ce livre est un tour de force: non seulement il regroupe en un seul volume sûrement tout ce que j’ai pu lire ailleurs, mais il introduit des idées que je n’avais jamais rencontré jusque là.

Dans son chapitre sur l’indépendance financière (i.e. lorsque vos revenus passifs soutiennent complètement votre train de vie et que vous n’êtes plus dans l’obligation de travailler pour vivre), Tony Robbins introduit une idée très intéressante sur le sujet. En s’interrogeant sur le Magic Number,  c’est-à-dire le montant de patrimoine qui vous permet de devenir indépendant financièrement (i.e. libre, indépendant et en sécurité), il se rend compte que, contrairement à une idée reçue, il n’y a pas un nombre magique à partir duquel on peut arrêter de travailler et prendre sa retraite mais cinq niveaux différents d’indépendance financière qui vous rassureront et vous libéreront progressivement. Et ces niveaux sont, on va le voir, beaucoup moins loin qu’on ne le pense.

  1. Le niveau 0 – la réserve de précaution: Le premier palier à envisager, c’est la réserve de précaution. C’est le niveau qui vous permettra de ne pas vous endetter en cas de coup dur. Si une dépense imprévue de 2000 euros arrivait, arriveriez-vous à y faire face? Et une dépense de 10000? Ce sont des choses qui peuvent arriver: ravalement de façade, réparation de l’ascenseur, panne de voiture, maladie si vous êtes indépendant. Il vous faut un « matelas de cash » pour faire face aux imprévus. Combien de mois de dépense cette réserve doit représenter. Tout dépend de votre métier et de vos conditions de travail, ainsi que de votre tempérament. Un fonctionnaire ou une personne en CDI aura besoin d’une réserve moins important qu’un fonctionnaire. J’ai démarré avec pour objectif une réserver de précaution de 2 mois de loyer. Aujourd’hui, je vis avec une réserve de presque un an de dépense de base.  Avant de penser plus loin en terme de finance personnelle, il est nécessaire de se constituer cette réserve.
  2. La sécurité financière. C’est le premier niveau d’indépendance financière. A ce niveau, votre patrimoine et vos revenus passifs couvrent 5 éléments:
    1. Votre résidence principale et les à côté. Vous avez un toit, à vie. Même si vous perdez votre emploi, vous n’avez pas à vous inquiéter de votre loyer et à avoir peur de finir SDF.
    2. Les à côté de votre résidence principale (Assurance, taxe foncière, charges, entretien, téléphone, chauffage, électricité)
    3. Votre alimentation, pour vous et votre famille.
    4. Le minimum pour assurer vos déplacement (tickets de metro, carte de bus, voiture)
    5. Vos assurances de base (une mutuelle, etc)Réfléchissez un peu à votre état d’esprit si vous arrivez à atteindre ce premier palier. Ce n’est pas encore les cocotiers et le yacht mais perdre votre emploi ne sera plus une grave source d’inquiéture, ou, si vous êtes indépendant, ne plus avoir de mission ne vous mettra plus le couteau sous la gorge. Hors, ce qui est intéressant, c’est que ce palier est souvent moins loin que l’on puisse l’imaginer: avec mon mode de vie actuel, en vivant à deux il est à moins de 1800 euros en vivant dans la région parisienne. Cela représente un patrimoine de 500000 euros. Cela peut paraître beaucoup, mais c’est atteignable lorsque l’on est cadre, on ne parle pas ici de millions d’euros. Surtout, ce palier peut être excessivement abaissé si vous vivez dans une ville où l’immobilier est peu élevé (ici, le loyer représente la moitié des dépenses. En se relocalisant dans une autre ville, on peut atteindre cet objectif beaucoup plus rapidement. En partant vivre à Lyon, en prenant un appartement plus grand que mon appartement actuel en plein centre ville, c’est une vie que je pourrais avoir dans moins de 15 ans.
      A ce palier, vous ne travaillez plus que pour vous: pas pour payer un loyer et faire face aux besoins de base de votre vie. Cela vous offre des possibilité: vous pouvez prendre un temps partiel pour mieux profiter de votre famille, changer de travail sans peur du lendemain.
  3. La vitalité financière. A cet étape, en plus de combler vos besoins essentiels, votre patrimoine comble également une partie de vos plaisirs et de vos loisirs. Combien dépensez vous chaque mois en plaisir superflus (mais indispensables)? en vêtement? en sortie? en voyage? en loisirs? Imaginez que la moitié des plaisirs que vous avez actuellement soient pris en charge par vos revenus passifs, c’est-à-dire sans avoir besoin de travailler pour l’obtenir. Si vous ne travaillez pas, vous ne vivez plus juste a minima, vous profitez des plaisirs de la vie. La distance entre les deux paliers dépend certes de votre mode de vie. En prenant mon cas, lissé sur l’année (en incluant les vacances) je dépense environ 700 euros dans ce qui n’est pas indispensable. Pour couvrir la moitié de cette dépense, il me faudrait environ 120 000 euros de plus. Une somme qu’il est facile de réunir lorsque l’on a plus à payer les dépenses de base.
  4. L’indépendance financière. A cette étape, vous avez parcouru l’autre moitié du chemin. Vous avez absolument le même mode de vie qu’aujourd’hui, sauf que vous n’avez plus besoin de travailler pour l’obtenir. Vous avez même un peu plus, car vous n’avez pas les frais attachés à votre travail (argent, vêtement, …) A ce point, l’argent travaille pour vous et vous ne travaillez plus pour l’argent. A cette étape, qui arrive rapidement après la vitalité financière si vous continuez à travailler.
  5. La liberté financière. Lorsque vous êtes indépendant financièrement, vous n’avez plus besoin de travailler pour avoir la vie que vous avez aujourd’hui. Si vous décidez de continuer à travailler, l’argent que vous gagnerez vous permettra d’obtenir le style de vie que vous rêvez. Une maison secondaire, un bateau, un long voyage au loin chaque année, un don significatif à une oeuvre de charité, un appartement plus grand, une voiture de sport. Il y a des choses dont vous rêvez aujourd’hui. A ce stade, le travail n’a plus que pour objectif de les réaliser.
  6. La liberté financière totale.  C’est l’étape finale, vous pouvez acheter ton ce que vous voulez quand vous le voulez, pour vous et votre famille. A ce stade, il n’y a que les limites de votre imagination. Il n’est pas sûr que vous aillez envie d’atteindre ce stade (avez vous réellement besoin de prendre des bains de Dom Perignon et d’avoir 50 appartements?), mais, comme l’indique Tony Robbins, il est intéressant d’imaginer les chiffres associés. Prenez trois choses de rêve que vous souhaitez réaliser chaque mois, et faîtes le calcul de la somme nécessaire pour passer de l’étape 4 à l’étape 5. Cela permet également de mieux définir ce que vous voulez faire de votre vie: si l’argent n’était pas un contrainte, à quoi est-ce que vous iriez consacrer vos moyens: une bonne cause, une vie de travail dans un domaine qui vous passionne, des voyages, des cadeaux à votre famille. Listez ce que vous voudriez vraiment faire avec un budget infini: est-ce qu’il n’y a pas des choses partiellement réalisable dès aujourd’hui.

Il est important d’avoir ces chiffres en tête: si votre cerveau connaît ces nombres, alors, inconsciemment, il travaillera au moyen de l’atteindre: je n’ai commencé à prendre en main mes finances personnelles que le jour où j’ai calculé quelle somme je devais mettre de côté et que j’ai vu que cela était, d’une part, atteignable, et d’autre part, atteignable bien avant la date butoir de mon espérance de vie. A vos calculettes!

Acheter Money de Tony Robbins sur Amazon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s