[Focus] Comment la distraction détruit la créativité

Marketers: It’s time to reinvent creativity

Suite de notre Traduction de Focus.

Il est cruellement difficile de créer lorsque en même temps vous lisez un blog, un forum, vous envoyez un tweet ou un email, ou encore vous êtes en train de chatter. En fait, il est même quasiment impossible de faire l’une de ces choses et d’être créatif au même moment.

Bien sûr, vous pouvez alterner une activité créative avec une activité distractive, en faisant un va-et-vient entre les fenêtres de votre ordinateur. Nous l’avons tous fait un jour.


Mais la question est: cela est-il efficace? Chaque fois que nous alternons entre création et communication, par email, par exemple, nous perdons un peu de notre temps de créativité, un peu de notre attention porté sur les tâches créatives, à chaque fois que nous changeons d’activité. Notre cerveau doit changer à chaque fois de mode de fonctionnement, et cela lui prend du temps. Le résultat: nos processus créatifs sont ralentis et affectés, à chaque fosi que nous alternons nos tâches. Juste un petit peu à chaque fois. Mais systématiquement.


Créer et communiquer/consommer sont des processus cognitifs totalement séparés. Ils ne peuvent pas avoir lieux en parallèle, au même instant. Nous pouvons seulement passer de l’un à l’autre, et en faisant ça, nous dégradons l’efficacité de chacun de ces deux processus.


Toute ce que nous lisons, tout ce que nous consommons, tout ce que nous consacrons à la communication, et le temps passé à naviguer d’une tâche à l’autre, c’est du temps que nous ne passons pas à créer, à produire.

Communiquer et consommer ne sont pas en soi des choses négatives pour la productivité, en réalité elles sont nécessaires à la productivité, nous ne pouvons nous en passer. Communiquer avec d’autre permet de collaborer, ce qui multiplie notre pouvoir créatif (en tout cas, c’est mon expérience personnelle). Quand on collabore, on fait des liens avec les idées des autres, on trouve d’autres idées à partir des leurs, on apprend l’un de l’autre, on combine les idées de façon inédite et excitantes, on construit des choses que l’on n’aurait pu construire seul.

Quand nous consommons de l’information, c’est également un combustible pour votre créativité. On trouve de l’inspiration dans ce qu’ont fait les autres, on trouve de nouvelles idées, on collecte la matière première de notre créativité.


Le hic, c’est que consommer et communiquer, ce n’est ni créer, ni produire. Ces activités sont du support à la création, sont le terreau de la création, mais, à un moment donné, nous avons besoin d’arrêter de consommer, d’arrêter de communiquer, et de commencer à créer. Commencer à créer….

Adapté de Focus, de Léo Babauta.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s