[Finances Perso] Bilan financier 2012.

Le début d’année est traditionnellement une période de bilan. Il y a deux ans, en cherchant tout autre chose, j’ai découvert le site esprit riche, tenu par Michael Ferrari, parallèlement à ma découverte du PMBA. La lecture de ce blog, puis l’adaptation par son auteur du livre de Ramit Sethi, m’a fait prendre conscience de ma gestion laxiste de mon porte-feuille. Je n’étais pas un irrécupérable cependant: je n’avais jamais été à découvert, jamais de facture impayé, seul un prêt voiture au niveau des dettes. Cependant, il était clair que la situation n’était pas non plus satisfaisante: pas un seul investissement et une épargne de protection qui se limitait à un mois de loyer d’avance. Faire mon bilan financier m’a permis de prendre conscience de l’inadéquation de mes dépenses et de mon mode de vie avec mes objectifs à long terme.

Il y a deux choses que j’ai appris en deux ans:

  1. Prendre en main mes finances est beaucoup plus long qu’il n’y parait (on ne change pas  de mauvaises habitudes prises durant des années si facilement et il y a des schémas mentaux à changer. cela prend du temps.)
  2. Prendre en main mes finances m’a rapporté beaucoup plus que je ne l’imaginais.

Il y a deux ans, quelques mois avant d’avoir pris mes premières mesures, mon patrimoine était composé de 4000 sur des comptes épargne, 4500 euros placé sur un compte d’entreprise et une dette pour ma voiture de près de 3000 euros, soit un actif net de 5500 euros (à peine de quoi tenir 3 mois avec mon train de vie de l’époque, car je finissais mes mois en négatifs et vivait à l’équilibre grâces aux 13 eme mois, primes et autres bonnes surprises). A l’issue de la première année, grâce à un effort d’épargne et  un changement de job  (et le solde  de tout compte), mon actif net est passé à 22000 euros, composé pour moitié d’une épargne de sûreté.

Je termine cette année 2012 avec un patrimoine net de 40000 euros (54000 euros de patrimoine total), patrimoine que j’avais prévu d’atteindre en décembre 2013. Soit un an d’avance sur l’objectif que je m’étais fixé bien plus que ce que j’avais espéré en janvier dernier (je visais 8000 euros d’épargne pour cette année).

Depuis un an, j’ai

  1. Changer de banque pour une banque en ligne: des frais banquaires réduits à néant
  2. Créer mes premiers revenus passifs (dividendes et revenus d’affiliation) pour un total d’environ 1280 euros.
  3. Epargner plus de 12000 euros soit environ 27% de mes revenus.
  4. Terminer de payer mes dettes (prêt pour l’achat d’une voiture).
  5. Réaliser mon premier investissement à crédit (achat de 15600 euros de part de la SCPI Immorente réalisés avec un prêt sur 5 ans)
  6. Automatisé une partie de mes comptes.
  7. Revendu ma voiture pour 4200 euros.

Ce qui est intéressant c’est qu’une partie des mesures prises cette année n’ont pas encore porté leurs fruits:

  • L’achat de SCPI, réalisé cet été, entraîne une perte la première année en raison des frais d’entrée élevé et du non- paiement du premier trimestre, je commencerai l’année prochaine à avoir un retour sur investissement.
  • La revente de ma voiture, qui est en cours, va entraîner une réduction des dépenses associées (entretien, essence, parking).
  • Mon déménagement, pour un appartement moins cher et plus proche de mon travail, et tout aussi agréable, va m’économiser du temps et de l’argent.

Surtout j’ai pas mal appris sur moi-même pendant ses deux ans:

  • grâce au calcul de la valeur de mon temps travail, sur ce qui compte vraiment pour moi. J’ai donc un budget actuel qui me ressemble et convient à mon mode de vie. Il n’est plus vraiment une source de frustration. J’économise plus et paradoxalement, je me sens moins frustré.
  • avoir une bonne réserver de cash et d’or me rend plus serein. L’un de mes objectifs de cette année sera d’augmenter petit à petit cette réserve de précaution pour qu’elle atteigne 1 an de dépenses, puis 2 ans. Je me suis rendu compte que cette sécurité financière est une chose importante pour moi.
  • nos habitudes de consommation sont fortement liées à notre frustration. Lorsque je n’avais pas d’argent d’avance, j’avais toujours des envies d’achat compulsifs. Aujourd’hui, alors que je pourrais me le permettre, je n’en ressent plus le besoin. Il y a un « goût de l’interdit » en matière de consommation.

Si en matière de finance, 2012 a marqué la vrai prise en main de mon budget, tout n’était pas parfait (dépenses non provisionnées comme mon déménagement, etc). Des points qui sont à améliorer pour le budget 2013!

Publicités

Une réflexion sur “[Finances Perso] Bilan financier 2012.

  1. Pingback: [Investissement] Investissement en SCPI, retour d’expérience. « PerForMens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s